21/03/2017

Triomphe, car même si l'adage "là où commence la justice - s'arrête la justice", c'est le vecteur argent qui dirige les opérations,  chez nous on ne parle pas argent, je rectifierai le tir en disant : " c'est la dure loi du sport" et on ne s'en plaindra pas! Deux résultats illogiques  - d'abord au niveau du classement, les deux équipes rencontrées étaient bien mieux classées, et ensuite au vu des deux matches! Récapitulation : contre le WatDucks il y a quinze jours 7 P.C en leur faveur et un seul pour les Cagouilles, deux contres de Didier qui avait quitté son camp et deux goals dont le second avec notre joueur de beau temps Bernard DGN. la messe était dite ( une fois de plus la vierge Marie est encore venue à notre secours, avec sa copine Sainte Rita !). Ce dimanche ensuite, après la première mi-temps d'un hockey de rêve développé par les renards dits intelligents - 2/0 à la mi-temps, la vanne était ouverte et les Cagouilles qui aiment l'eau ne sachant  pas nager s'attendaient donc à une cruelle noyade et ...... pourtant Didier ( encore lui) réduisait l'écart par un magnifique goal du revers, il  remettait le couvert quelques minutes plus tard, en face s'installait le doute, la désorganisation, et même un peu de zizanie! Bref en bétonnant on tient le nul 2/2 et c'est une grande victoire en soi! Alors ..... injustice! 

Brève analyse : les Cagouilles sont maladroites peu collectives, braillantes mais .... volontaires! On en veut, on en donne, on se donne et cela finit bien par payer, certes on ne pourra .... du moins dans l'immédiat taquiner la tête mais .... on s'amuse et l'avenir est à la pluie dont les Cagouilles  raffolent! Les Cagouilles ne sont pas des nouilles ni des pouilles mouillées encore moins des pouilles molles! Vous aurez bien sûr rectifié : poules mouillées, pour la suite je laisse gambader votre imagination!
 
Alors les Cagouilles et les autres, à dimanche pour de nouvelles aventures!
21/02/2017

L'histoire est toujours écrite par les vainqueurs, qu'il s'agisse de colonisation, de guerres, ou pire encore  de politique, les vaincus eux attendront souvent une cinquantaine d'années pour s'exprimer sur les mensonges, les motivations  et surtout sur les exagérations véhiculées sur ces faits! La plupart des protagonistes étant décédés ou atteints de maladies diverses ne leur permettant pas de s'exprimer, l'histoire devient donc anecdotique voire amusante! Bref je renoue  aujourd'hui  le plaisir littéraire.

Bonjour les Cagouilles et les autres ! 
 
Belle victoire de notre équipe au Well. ce dimanche avec un excellent 2/4, dans un match qui avait pourtant débuté sur une injustice flagrante d'arbitrage!
Le Well. est à l'attaque et pan .... superbe kick d'un Wellingtonien non sifflé malgré les cris horrifiés de nos joueurs et ..... ( je vous rappelle toutefois que si l'arbitre ne siffle pas, le jeu continue!!!) goal!!!!!!! Déjà qu'ils nous précèdent de 3 points, on ajoutera que  l'année dernière ils avaient commencé le match alors que la moitié ( dans 50 ans on dira : il manquait deux ou trois joueurs!!!) de l'équipe n'était pas sur le terrain! Bref on avait les boules de billard, accompagnés de sa petite sauce motivation! On a aussi la chance d'assister à quelques règlements de compte entre les arbitres et les joueurs du Well. ( carte jaune pour propos agressifs stériles d'un de leurs joueurs!). le match est équilibré et un rien pourrait tout changer! Bernard sauve les meubles et leur contenu, et sur un assist de ( nous l'appellerons Johnny Keikeï!) superbe goal de Jack suivi quelques minutes plus tard par la même combinaison! Ils sont déstabilisés! A la deuxième mi-temps goal du revers de Johnny KK qui glisse la balle entre les jambes du gardien pour terminer à 3 à l'heure dans le goal sans même toucher la planche!
 
Magnifique duo collectif ensuite entre Bernard DGN et Didier (enfin du vrai collectif!) pour asseoir le 4ième. Ils reviennent ensuite à 2/4 dans les dernières secondes! On retiendra donc ..... que notre défense Popol, MIchel D., Jean-Marie votre capitaine et Herman le sherman avec des chenilles en or constitue une forteresse rarement franchie et si cela se présente, Bernard G. fait le reste! Dans le jeu on retiendra Jack 4 poumons, Marc, Didier et Bernard DGN entourés des électrons libres tournant autour de ces satellites! On est un peu plus collectif, mais le hockey moderne se joue aussi en passes arrières quand il n'est pas possible de percer! Voilà ..... je vous souhaite bon appétit. 
 
J'ajouterais que l'équipe est inscrite au tournoi de Barcelone et je pense qu'il y aura également début mai, Le Touquet.
 
A très bientôt les Cagouilles et les autres.

Ce dimanche 11/09 marqua le début de l’ère Five comme T1. « Fivos la science », « long couteau », « le taureau de Dongelberg », appelez-le comme vous voulez mais avec lui ça va chier grave. Ce fut le premier match pour jack aussi. Le retour de l’enfant prodige après 27 ans au plus haut niveau à Embourg. Et celui de Pepito Sanchez Carlito tout droit venu d’Argentine, motivé à l’idée de venir taper la balle sur notre bon terrain bétonné.

C’est donc motivé à bloc que les 16 joueurs commencèrent la partie. 14 en fait : Baba et Alex étant « punis » pour être partis en vacances pendant 10 jours avec leur moitié. Faux, totalement faux ! En réalité, l’un suivait Médecins sans frontières au Sri Lanka et l’autre aidait à reconstruire une église détruite en Italie suite au tremblement de terre.  Beaucoup d’incompréhension donc dans le choix du coach…

Le début du match ne laissa pas le temps au deux équipes de s’observer.  Ça partait dans tous les sens. Un spectateur se demanda même s’il n’était pas en train de regarder Allemagne-Hollande ! En phase offensive, Jack menait la barque mais Namur ne réussit pas à faire douter les gantois. Papy tenta involontairement d’enrailler la machine namuroise en se frottant à Jack mais il fut très vite éjecté sur la pelouse du Berlaimont. On ne le vit plus du match… Francis nous fit le plaisir de faire une démonstration de phoque sur la banquise et Kumar et les valeureux défenseurs maintinrent le 0 derrière à la mi-temps. A noter que ce match fut arbitré par « champion », sifflet de caoutchouc du hockey belge.

La seconde mi-temps vit les gantois marquer les premiers sur pc. Les mauvaises langues diront que Kumar aurait dû anticiper pour une fois… Namur ne baissa pas les bras et augmenta son tempo. A coup de pénétrations dans le cercle il fallait bien que ça aille au bout pour une fois ( à team Francis).  Jack envoya une fusée et rétablit l’égalité. Il n’y en eu presque que pour Namur jusqu’à la fin mais le réalisme n’y était pas ce dimanche.

Un nul somme toute logique vu la physionomie du match et un bon point pour démarrer la saison ! Come on Snails !!!!!

23/05/2016

L'année prochaine un film qui, évidemment serait primé au festival de Cannes, retraçant la vie de Piou, il s'intitulerait : " Piou au milieu du désert" ou du dessert c'est comme on veut avec un premier plan : Piou dans une petite ville du Pas-de-Calais avec son caddie rempli de victuailles de très bon goût, tout près de sa voiture mais ...... ayant perdu ses clés, son téléphone ne fonctionne pas! La suite sur les écrans! On préférera Depardieu à Poelvoorde pour une simple question de dimensions. Une sorte d'hybride des Ch'tis, de la grande bouffe ou encore de Harry Potter dans lequel Piou traverse les miroirs!

Le tout, filmé par Bouli Lanners - un véritable régal! On attend tous la sortie du film!
 
Autre film tout aussi amusant est la superbe journée par un temps de merde vécue hier par les Namurois au Wellington! L'équipe de Spix .... pardon, de Willy a brillamment remporté la coupe Sergant terrassant le Saint-Georges qui s'est vengé dans l'après-midi sur le dragon montois! 2/1, et ce ne fut pas facile!
 
Namur encaissait dans les premières minutes .... 1/1 ( Namur avait un but d'avance) et un peu plus tard menait 2/1 score final.
Victoire amplement méritée au nombre d'occasions namuroises face à un G.K. extraordinaire!!!!! Bravo à eux!!!!!
 
Ensuite sempiternelle remise du trophée Fair-Play ( fidelity 3!) dont je retiens que nous étions une dizaine de joueurs dont plusieurs anciens .... Jacques Demelenne, Gary, et Gode dont tout le monde souhaite le retour! Bref .... photos sans doute dans le prochain Hockey News!
 
Je souhaite aux Cagouilles et aux autres une excellente semaine avant tournois!

Bonjour les Cagouilles et les autres, on a atteint le but que l'on s'était fixé, à savoir ne pas terminer dernier, ce fut difficile,  nous clôturons l'année avec 13 points ( dont 3 administratifs - forfait!) devant le Daring - 9 points et juste derrière le Racing 14 points. Leuven qui a pratiquement tout gagné devrait nous quitter ( dommage -équipe très agréable mais hockey d'un autre niveau!)et nous devrions retrouver nos anciens amis ( que j'avais invités à rester! eh bien voilà-heen en terug! de Mechelen!). En ce qui concerne le jeu, on est pas encore assez collectif ( c'est la balle qui doit rouler!) les grands shoots vers l'avant c'est du hockey des années 50! Mais on avance!!!!!! Nous étions 18 joueurs ( avec Michel Badert et Bernard DGN), et aussi notre nouveau souffle écclésiastique  Padre depuis février, une recrue de choix, volontaire, impliqué, et d'une grande ouverture d'esprit! Mais on perd Paul-Emile ( opération du genou!), Philippe Gendarme ( d'autres pôles et challenges!) et Christian Van Kan ( mais promis Christian tu resteras dans les Mails et tu auras toute l'année pour nous regretter avec effet réciproque!). Merci à eux pour ce qu'ils nous ont apporté! La  Cagouille dorée est connue .... de moi! et ce fut une lutte avec des votes très éparpillés et le vainqueur a coiffé son adversaire inconnu dans les deux derniers votes!!!!!! Autre petit changement, c'est Jean-Marie qui reprendra les rennes de l'équipe, pas de crainte à avoir, d'ailleurs ceux qui le savent déjà sont ravis et optimistes, évidemment je l'épaulerai de mon mieux!

C'est vrai que j'ai conduit cette équipe avec coeur, et ce n'était pas bon pour le mien, disons le, contrarié par les anniversaires de votre poisson rouge, et les : " ah on joue car je  suis en vacances" ont eu raison de ma patience, ainsi je ne me tracasserai donc beaucoup moins! Petite anecdote, je parle de l'équipe avec  bonheur et quand je dis MON équipe il est arrivé à plusieurs reprises que des gens me disent : " mais tu es propriétaire d'une équipe" - à quoi je me vois obligé de répondre : " je crois bien que oui!" Les Cagouilles c'est tout simplement une équipe formidable - merci à vous tous!
 
Vous qui avez parfois l'habitude de me lire en travers, vous allez peut-être manquer ce scoop! Ce matin coup de fil de Karel Deridder!
Pour la troisième fois nous sommes équipe Fair-Play de l'année! J'avais pourtant cru qu'avec les restrictions de cagnotte de notre ami Hollandais qui ne l'est plus, ..... Hollandais!!!!! nous passerions à côté! Eh bien non, vainqueur parmi 54 équipes!!!!!!! Le dimanche 22 sera donc .... très namurois!
 
Aux Cagouilles et aux autres, je vous souhaite un excellent W.E. et une victoire des dames en match de barrage!

Supers Messieurs,  
 
A l'occasion de la sortie du film Batman vs. Superman, les supers-héros risquent de truster le devant de la scène cette semaine. 
 
Et il fallait manifestement être un super héros ce weekend pour cumuler bal du club le samedi soir et présence à Uccle le dimanche à l'aube. Les quelques valeureux qui l'ont fait avaient largement une tête à mettre leur slip au dessus de leur pantalon... 
 
Flash, notre superzéro, avait, pour sa part, préféré rester ronronner avec Catwoman dans sa Batmobile après le bal. 
 
Pour palier les nombreuses défections (les superhéros ont aussi droit à avoir une vie cachée), Thiborg Junior, qui est à notre équipe ce que Robin est à l'Homme Chauve-Souris, était venu nous prêter main forte pour le grand combat. 
 
Sur le papier, les géants verts du Zaid faisaient penser à l'incroyable Hulk vu leur super deuxième place au wonder classement. Sur papier seulement, car dans le jeu, ils ne semblaient pas indestructibles (même si leur première combinaison (moulante) sur PC fit mouche).
 
En revengers, la défense rouge s'organisa, orchestrée de main de maitre de l'univers par notre vaillant Captain Namurica, l'homme masqué, bien aidé par Mammouthman l'homme le plus fort du monde, et IronBoule, l'homme en titane, qu'on croyait blessé alors que...  même pas mal! 
 
Denysman, l'homme désarticulé venu de la planète Krypton (et même sans doute d'un peu au-delà), tira également, dans un style qui n'appartient qu'à lui, son épingle du jeu (et non du genou de Marco), avant de se faire lâchement tirer dessus par l'ennemi.  
 
Et quand ces X-men étaient pris en défaut, votre Doelman veillait au grain.  
 
Au milieu, nos trois fantastiques firent aussi marvel-eusement bien le boulot, perdant tout de même en cours de combat notre Speeder Man à nous, TurboLouis l'homme mobylette, blessé par balle, malgré ses bottes d'acier! Willyboy, quant à lui, semblait tirer ses supers pouvoirs de la présence de Wonder Woman venue le supporter. 
 
C'est à l'avant que le super bas a super blessé.  Chuckman l'homme au bandana, le Docteur d'Argent et Denysman manquaient tour à tour la cible, ne parvenant pas à transformer efficacement les superpasses de Wolverine-Materne... 
 
Au final, le score? Ils le signèrent à la pointe de leur stick, d'un Zaid qui veut dire un-zéro.

Super match mais résultat pas super! 
 
On passa donc, une fois n'est pas coutume, au cyber vote, via whatsapp, dont voici les incroyables résultats. 
 
Supers balles d'or: Willyboy et Wonder Woman. 
 
Supers étrons: Chuckman et le Docteur D'argent, pour leur impuissance de feu devant.

Bonne semaine et bon cinoche à tutti.
 
Cèd.

15/03/2016

C'est vrai, vous avez l'habitude d'entendre des histoires collant bien avec le surréalisme belge mais aujourd'hui l'invraisemblable est arrivé!

Adage du jour : la suffisance n'empêche pas le talent, mais elle le compromet. Déjà entendu, oui mais d'actualité!
 
Bonjour les Cagouilles et les autres, dimanche dernier donc, nous nous rendions au Well. dans le but évident d'engranger de nouveaux points après nos nombreuses victoires ( nombreux = 3 ou plus !!!!!), un nul était synonyme de défaite, et sur papier nous présentions notre équipe type ... la meilleure qui soit!
 
J'ajouterai que nous étions 15 avec l'apparition non de la Vierge mais de Gode himself!!!!!! ( j'espère que l'on te reverra bientôt!!!). Après les discussions habituelles : " qu'est-ce que t'as fait hier .... resto., et .... tes prochaines vacances .... ah bon", arrive l'échauffement deux minutes dirons-nous puis coup de sifflet, on pense, le match commence dans deux minutes, et bien non, il était commencé avec 6 Cagouilles sur le terrain et goal dans la minute! Un vrai coup de pied dans la fourmilière, mais quand il s'agit d'un nid de Cagouilles, le temps de sortir les antennes et le match était plié! On se dit il ne perdent rien pour attendre, mais on est déboussolé, désorganisé, déstabilisé, des changements à l'emporte-pièces, Herman qui en a plein les chenilles, finit par se blesser, bref un scénario cata. et 15 mauvais joueurs namurois .... le beau jeu attire le beau jeu, mais c'est à l'inverse auquel on assiste! A la mi-temps on essaye de remettre la mosquée au milieu du village et ...... c'est pire, j'étais prêt à enfiler ma cagoule de Cagouille désabusée et busée, mais je pense qu'il auraient appelé la police!
 
Bref on termine sur un score digne des nains...... sans aucun goal pour Namur. Evidemment après match, débriefing où le confus règne, il fallait donc trouver un coupable, et comme dans les fables de La Fontaine ceux qui ne pouvaient se défendre à savoir nos trois absents Jacques, Raymond et Paul-Emile ont été déclarés coupables d'abandon de navire et leur sort leur sera communiqué ce dimanche qui vient .... à moins qu'une amnésie ou une amnistie les en dispense!
 
Bonne semaine les autres!
Toupie

Bonjour les Cagouilles et les autres, voici d'abord une petite photo souvenir qui date, et fidèle à mes principes ..... à savoir : les photos de baptême à la communion, les photos de communion au mariage et les photos de mariage au divorce et, bien sûr personne n'en veut. Il me reste à exploiter les photos d'enterrements!!!

Voici donc la photo de communion des communiants communistes namurois! Bien des choses ont changé, surtout nos têtes! Juste une petite remarque : regardez comme Fred tient affectueusement son stick .... comme s'il s'agissait d'un bébé!!!!!! à materner!
 
Revenons à l'euphorie de dimanche, on est maintenant habitué à la victoire, 3/0 contre le Racing dans un match ou pourtant pendant les 20 premières minutes on ne dépassait pas la ligne centrale, puis goal et la clef du verrou ouvre le chemin de la victoire et nous  conforte avec un score sans doute un peu excessif au vu du jeu déployé par les Bruxellois qui ne méritaient pas une tatouille à laquelle nous étions il y a encore quelque temps habitués!Sûr le sang frais de nos jeunes, leur condition physique, nous sommes maintenant chaque fois en nombre, tous ces éléments font monter le niveau - pourvu que cela dure! Notre ami Paul-Emile ( présent sur la photo ) est vraiment notre péripatéticien motocycliste puisqu'il l'a lui même déclaré à un joueur l'invectivant " mais qu'est ce que tu fous Paul-Emile!!! et celui-ci de répondre" : je prends des cours! Allez dimanche on remet le couvert à Namur, nous allons noyer la Hollande!
 
Bonne semaine à toutes et tous!
Toupie!

Fable de La Dodaine 

Maître Pingouin sur sa banquise 
Se réchauffe malgré la bise.
Il veut vaincre Maître Escargot,
Meilleur ennemi des Aclots.

Sur une surface gelée et lisse,
Le Pingouin, c'est Candeloro, 
Mais il faut croire qu'en terme de glisse
L'escargot ne soit pas manchot.

Nivelles veut tellement la victoire 
Qu'ils sont 17 à être chauds.
Certes, la morale de cette histoire,
C'est qu'un de plus, c'est un de trop.

Maître Pingouin chaud comme la braise
Entame le jeu pied au plancher.
Maître Escargot en est fort aise,
Il laisse donc l'orage passer.

On dit que l'escargot est lent
Mais comme la comptine le prétend
Quand les Namurois sont dedans,
On sait qu'ils y sont pour longtemps.

Maître Escargot prend tout son temps
Pour mettre sa tactique en place.
Piquet puis Flash qui pousse dedans,
Pas esthétique mais efficace. 

Maître Pingouin piqué au vif,
Ne tarde pas à réagir.  
Sur un rebond, un créatif 
Égalisera d'un maître tir.

A la pause, les protagonistes
Ont chacun eu leurs bons instants.
Et aucun d'eux ne peut être triste
De la parité du moment.

En revanche en seconde période,
La balle va tourner, c'est limpide,
En faveur du gastéropode,
Plus réaliste et plus lucide.

C'est d'abord Flash qui, choses promise,
Se charge de doubler la mise;
Puis Boujna, c'est le spécialiste,
Marquera d'un lob opportuniste.

Maître Pingouin, sans doute frustré
S'énervera bien mais en vain.
Maître Escargot, c'est mérité 
Remporte ainsi trois précieux points.

En guise de leçon, à la fin,
Lorsqu'il sent qu'on le menace.
Et qu'il monte sur un pingouin,
Un escargot y laisse des traces...

Les Stats:

Buts:  Flash (2x), Boujna
Balles d'or: Flash
Etron: Flash 

(Qu'on ne s'y trompe pas, il n'y a pas que Flash qui a joué. On était 16! ;o))

A dimanche prochain. 

Cédric O. LEFEBVRE 

17/02/2016

Du sommeil du couvent, de la mère sup. et de ses ouailles ( nos 4 petites filles françaises qui sont toujours en vacances), pour, dans le silence en noir du lever du jour, activer ma plume électronique! Si, après un dimanche comme nous l'avons vécu, je ne le faisais pas, je ne le ferais plus jamais!

Ce que j'aime dans l'équipe ....... c'est l'équipe, avec son éclectisme, ses débordements, ses incohérences, ses paradoxes, qui font que normalement on ne devrait plus exister et .... désolé pour les Linkebeekois qui ont quitté le navire mais on flotte toujours dans la flotte dominicale! Equipe où les ténors côtoient les petites mains venues de tous horizons : rugby, marathon, foot. tennis et autres, où inhérente à ces sports, parfois la maladresse prévaut, mais ce sont surtout les encouragements des autres qui portent cette équipe qui ne ressemble à aucune autre à la survie et aux succès que l'on connaît!
 
Vous aurez remarqué le "aux". Assez palabré ; venons en au match de dimanche. Le Daring était venu en nombre : 14 joueurs, nous, avec le renfort de 5 Gents, nous étions 16  ; équipe fortement rajeunie, donc un jeu plus rapide. Notre nouveau dont je salue la venue Xavier que tout le monde connaît sous le nom de Padre est à deux doigts de marquer après 5 minutes de jeu, et franchement, il a du talent, on était jusqu'à présent largement soutenu par la Vierge Marie, maintenant, c'est le paradis tout entier qui nous protègera! Match équilibré avec des attaques des deux côtés. Manu impérial dans son goal nous sauvait à maintes reprises sur des sorties époustouflantes ....Manu assurément l'homme du match. Un premier goal des Namurois ( que je n'ai pas vu!) suivi à 10 minutes de la fin d' un magistral shoot de Jack! Avec un 2/0 on terminait à l'aise. On s'éloigne ainsi de la dernière place que le Daring nomme : " la place du Fair-Play"!!!!!!! Tant mieux pour eux! Surtout pas de blessé!!!! Important! Bravo à l'équipe, et, pour paraphraser Jean-Pol Serpin qui disait : "vous vous battez oui, ..... mais comme des filles "; peut-être, sans doute, mais on se bat, on s'amuse, et j'ose formuler le souhait que cela dure encore des années!
 
Bonne semaine les Cagouilles et les autres!
Partenaires
Petites annonces Hockey Namur

Vous retrouverez ICI les petites annonces de nos membres !

Anniversaires
20/02
Arthur Warzée
20/02
Laure Paquet
20/02
Lorien Debusscher
20/02
Edouard Van Bellegem
20/02
Marie-Charlotte Gosset
21/02
Penelope Varzos
22/02
Bastien Debusscher
22/02
Thérèse Clérin
22/02
Bastien Wilmet
22/02
Simon Dalimier

Royal Hockey Club Namurois    |    Chaussée de Liège 119   |   B-5100 Jambes   |   Tel: 081/300.300

© 2016, website powered by Twizzit.com