Rencontre avec notre joueur de l'équipe première, Paul NAVEZ ! Capitaine la saison dernière, "Polo" passe sur le grill et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du dossier !

Un interview à découvrir en long et en large sur hockeynamur.be !

HN : Salut Polo, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

PN : Polo alias Big Paul ou quatre-vingt-dix (mes origines françaises me jouent des tours). J’ai 27 ans et je suis en-dehors du hockey consultant dans l’aide au développement des entreprises. Cela fait 11 ans que je joue en équipe première et je me définirais comme le polyvalent de l'équipe, je fais souvent les 3 lignes ces derniers temps (Attaque-Milieu-Défense), le hockey moderne dirons-nous.

HN : Tu es un enfant du club. Depuis combien de temps joues-tu à Namur ?

PN : J'ai commencé à 9 ans à fouler pour la dernière année le terrain en herbe du club. J’y ai fait toutes les catégories d'âges depuis ! J’ai commencé sur le tard par pur hasard et il s’est avéré que ce sport me convenait bien. Je suis clairement tombé dans la marmite. Donc oui, pur produit namurois portant le numéro 15  et que toutes mes générations honoreront (Il y a déjà deux petits monstres qui le portent en écureuils et pré-minimes).


HN : L'équipe Messieurs 1 connaît une baisse de régime actuellement. Quel est ton ressenti ?

PN : Oui c'est sûr qu'au niveau des chiffres, il y a clairement un essoufflement. Mais que je rassure tout le monde, sur le terrain, nous restons bien les meilleurs. La roue ne tourne pas pour le moment en notre faveur mais cela va changer et on le prouvera assez rapidement à nos membres (Nous avons besoin de supporters si jamais). 

HN : Que penses-tu du groupe de cette année ? Bonne ambiance ?

PN : Très bonne ambiance comme d'habitude mais clairement une passation de génération, je me retrouve dans les plus vieux et cela me met un coup ! On intègre de plus en plus de jeunes talents pour préparer l'avenir et le projet du club, le tout bien initié par la cellule d’encadrement des jeunes. 

HN : Quelle sera la position de l'équipe première à la trêve ?

PN : Ne faisons pas de plan sur la comète, je nous vois passer l’hiver dans le TOP 4 ! On s'occupera de la montée une fois la trêve passée.

HN : Si le calendrier est respecté, direction l'Hastedon l'an prochain. Ce nouveau terrain, une nécessité ?

PN : OHHHHH que oui, ça fait bien trop longtemps qu'on en parle et même si j'ai 100% confiance dans le comité en place, je n'y croirai que quand je le verrai. On retarde notre progression (celle du club) depuis bien trop longtemps et on le voit de plus en plus avec l’évolution des autres clubs. Personnellement, j'espère fouler ce nouveau terrain avant la fin de ma carrière en équipe première. 

HN : Un sport féminin qui te passionne ?

PN : Le hockey féminin bien sûr ! Sinon le beach-volley, pour la beauté des déplacements.

HN : Ton rêve de gosse ?

PN : Etre champion de Belgique dans un sport... Je suis comblé à ce sujet ! Maintenant, tout ce qui est pris est du bonus et j'attends la Russie avec impatience pour jouer la Coupe d'Europe !

HN : Quel est ton joueur préféré ?

PN : Gilles Jacob a toujours été mon idole, un exemple et j'ai eu la chance de jouer avec (Plus en Indoor qu'en Outdoor mais je compte sur tous les membres pour le pousser à revenir et d'arrêter de faire semblant d’aimer le Watducks). Sinon de manière plus internationale, je dirais Teun De Nooijer. 

HN : Ton équipe de football préférée ?

PN : Liverpool sans hésiter ! 

HN : Quelle est ton poste de prédilection ?

PN : Entre le milieu et l'attaque, un milieu très offensif, j'adore le goal (sauf dimanche dernier où cela ne voulait pas... il y a des jours comme ça). 

HN : Quel est ton style de jeu ?

PN : Si on pose cette question à l'équipe, ils vont rire... mais je ne vais pas chipoter pendant des heures devant le goal, c'est plutôt tous à l'abri Polo shoot ! Je vais directement où cela m'intéresse…vers le goal. J'ai besoin d'espace et de relais avec mes coéquipiers pour être efficace et une fois lancé, je ne m'arrête plus.

HN : But ou passe décisive ?

PN : But !

HN : Un objet indispensable ?

PN : Mes chaussettes de match, j'ai ma paire fétiche ! 

HN : A part les filles, tu collectionnes quelque chose en particulier ?

PN : Ahah, une vieille réputation ! Je collectionne les bateaux miniatures en attendant le grand dans quelques années. 

HN : Ton idéal féminin ?

PN : Mélanie Doutey (« Les infidèles » de Gilles Lellouche).

HN : Ta plus grande qualité en dehors des terrains ?

PN : La Sociabilité, je suis quelqu'un de très ouvert et cela amène à de belles rencontres et découvertes. 

HN : Ton vilain défaut ?

PN : J'ai évidemment toujours raison, c'est d'une logique implacable !

HN : Ta plus grande peur ?

PN : Les serpents

HN : Ta plus grande émotion ?

PN : La coupe d’Europe qu'on va remporter en février prochain ! (Sinon l'aventure en salle qui a amené à tellement de beaux accomplissements !).

HN : Une chose que tu fais toujours avant un match ?

PN : Je n'applaudis jamais quand les autres le font pour se motiver (petit grigri).

HN : Indoor ou Outdoor ?

PN : Outdoor, je suis bien trop massif pour jouer dans une salle.

HN : Qui se fait le plus chambrer dans l'équipe ?

PN : Les petits jeunes (Nico De Moor, Alex Cloots, Aurel) et le plus vieux, vétéran, retraité Papy (Olivier Jacob). 

HN : Qui a le plus mauvais caractère ?

PN : Francois Valentin sans hésiter, d'une mauvaise foi à toute épreuve. 

HN : Qui mérite le Golden Globe du plus grand comique ?

PN : Francis et Viktor, ils sont.. comiques…

HN : Avec qui irais-tu faire la fête au bout de la nuit ?

PN : Harold mais c'est déjà beaucoup trop le cas donc je prendrais bien Aurel sous mon aile.

HN : La Pine-Gouine, c'est quoi cette histoire ?

PN : Une vieille rancœur contre nos pires ennemis du Pingouin, on ne va pas remuer le couteau dans la plaie. Chaque clette du match le porte toute la semaine à l'entrainement et ne doit SURTOUT pas le laver ! Un moyen simple de se souvenir de notre non-montée !

HN : Qui a le surnom le plus sympa du vestiaire ?

PN : Il y en a trois sympas qui sont : Jean D'Arc, Frère Toc et Petit Jean mais je vous laisse demander les détails à François Valentin, le capitaine de cette fine équipe. 

HN : Qui est le plus malin à l'entraînement pour contourner les exercices physiques ?

PN : François Valentin bien sûr ! Sale fourbe !

HN : Qui ne ramasse jamais le matériel ?

PN : A force de me répéter.. François Valentin.. mais il y a du progrès !

HN : Qui a le sac qui sent le plus mauvais ?

PN : Olivier Jacob, il faut l’excuser, sa copine ne sait pas toujours lui faire ses lessives donc on compatit... 

HN : Qui se la pète le plus avec sa voiture ?

PN : Les frères Weicker sans hésiter, ils ont quand même une voiture en Or... 

HN : La question qu'il ne faut pas poser mais qu'on le te pose quand même ?

PN : Pourquoi n’as-tu pas marqué dimanche passé ?

HN : La question qu'on ne t'a pas posé mais que tu aimerais que l'on te pose ?

PN : Que penses-tu du retour du Bal ?

Des événements comme cela, étant un pur produit namurois, c’est ce qui nous fait nous sentir bien dans notre club et c’est l’occasion de partager avec tous les membres un moment convivial. D’ailleurs… venez nombreux qu’on puisse fêter tous nos titres ensemble autour d’un repas et d’une soirée mémorable ! Avant cela, rendez-vous à la soirée Halloween du club ce vendredi !!!!!!